Petit traité de rédaction et de stratégie de contenus pour le web

04 janvier 2016À la une, Lecture

Lectures« Comme de vous mettre aux commandes d’un avion ne fait pas de vous un pilote, on ne devient pas rédacteur parce qu’on utilise un traitement de texte. » C’est sur ces belles et pertinentes paroles que s’ouvre l’ouvrage de Michaël Carpentier « Petit traité de rédaction et de stratégie de contenu pour le web ». Une mine d’informations judicieuses pour démarrer une stratégie de contenus pour son site Internet. L’ouvrage donne également des conseils pour écrire de manière concrète. Voici un résumé de ce livre.

La lecture et le Web

N’oubliez pas, les internautes sont impatients parce qu’ils consultent (en général) votre site Web dans un but utilitaire. Ils sont également inconfortables et infidèles.

3 phases de la consultation de votre site

  1. Les internautes doivent trouver votre site sur les moteurs de recherche, puis localiser l’information recherchée sur celui-ci.
  2. Ils doivent ensuite comprendre ce que vous faites, ce que vous offrez, ce que vous cherchez à expliquer.
  3. Ils veulent agir, c’est à ce moment-là que votre ton rédactionnel, votre crédibilité permettent de lever les deniers doutes -ou pas-.

Ces phases correspondent à celles de la consultation d’une page :

  • balayage
  • sélection
  • action : débuter une lecture plus attentive

Stratégie de contenus

Voici les phases à suivre pour mettre en place une stratégie rédactionelle pertinente

  1. Démarrez par un questionnaire :
    Quels messages souhaitez-vous envoyer ? Pour répondre à quels besoins et à quels objectifs ? De quels publics cibles ?
    Sur quelles plateformes sera diffusé votre message : site Web, réseaux sociaux, blogs ?
  2. Effectuez des enquêtes utilisateurs et les personae. Répondez aux questions que les gens posent le plus fréquemment :
      • Déclencheurs : quels événements précis provoquent des appels/visites des clients ?
      • Nature des contenus recherchés : quelles sont les 5 questions les plus fréquemment posées ?
      • Facteurs de différenciations : pourquoi les clients choisissent –ils vos produits et services ?
      • Qu’est-ce qui les bloque le plus souvent ou au contraire les incite à passer à l’action ?
        À partir de ces réponses, constituez vos personae. Il s’agit de portraits fictifs, mais réalistes des publics cibles visés.
        Ainsi, il sera plus facile de répondre à leurs besoins par vos contenus.
  3. Inventaire des contenus et arborescence du site :
      • Quels sont les contenus existants ?
        Quels sont les documents Words, PDF que vous pouvez recycler dans le contenu de votre site ?
        Quels sont les textes à adapter ?
        Quels sont les textes à créer ?
      • Une fois tous les textes réunis, mettez en place en place une standardisation des documents : gabarits
      • Créez votre arborescence et dressez une liste sous Excel en liant les informations suivantes :
        Mise en ligne, Titre, title, description, expression de positionnement principal (mot clé qu’on retrouve dans les titres H1, H2, etc.), URL, statut de la page/étape du processus rédactionnel : rédigé, révisé, traduit, validateur du contenu, priorisation du contenu, documents liés
      • Indiquez comment les internautes passent d’un contenu à un autre
  4. Dressez des maquettes schématiques.
  5. Listez vos expressions de positionnement :
        • avec quelles expressions de recherche les lecteurs peuvent vous trouver
        • avec lesquelles VOUS souhaitez que votre site soit trouvé
        • écrivez un guide de rédaction : glossaire, expressions à éviter, normes

8 caractéristiques distinctes de la rédaction Web

  1. visibilité : qualité qui permet à votre site d’être correctement indexé et bien positionné sur les moteurs de recherche
  2. repérabilité : facilité avec laquelle les internautes trouvent les pages qu’ils recherchent
  3. lisibilité : mieux balayer les pages pour mieux trouver l’information
  4. clarté : bien comprendre les propos
  5. adhésion : la personnalité qui se dégage de votre site
  6. utilité du texte : garante de l’engagement des lecteurs
  7. crédibilité : vous faire confiance pour utiliser vos services
  8. efficacité : permettre aisément au lecteur de passer à l’action

Travailler sa visibilité

Il est important de bien choisir les expressions stratégiques de référencement. Trop vagues, vous serez en concurrence avec de nombreux autres et recevrez des visiteurs dont les intentions sont mal définies. Trop précises, personne ne les utilisera.
3 facteurs sont à retenir.

  • Popularité : les expressions doivent générer un fort achalandage sur votre site
  • Pertinence : soyez pertinent et rappelez-vous que ratisser trop large, c’est s’assurer d’un fort achalandage et d’un faible taux de conversion
  • Compétition : choisissez les créneaux où vous pouvez vous distinguer

Pour connaitre les facteurs les plus influents sur votre positionnement, consulter chaque année l’étude annuelle de l’industrie du SEO réalisée par la firme SEOMoz.
Placez votre expression stratégique en tête de

  • balise Title – moins de 70 caractères
  • balise description
  • Dans les corpus du texte H1, les titres
  • contenus (en tête des pages, dans les 50 à 100 premiers mots)
  • En cas de contenu important, faites un sommaire : vous utiliserez ainsi les expressions stratégiques dans les hyperliens.
  • urls
  • balises alt des images

Favorisez les liens qui pointent vers vos sites en créant du contenu pertinent. Les réseaux sociaux sont des sources potentielles de liens entrants de qualité
À retenir : le positionnement sur les moteurs de recherche n’est pas gratuit !

Travailler sa repérabilité

Elle s’exprime sur le site par le système de navigation et le système d’hyperliens.
Vos contenus et la navigation de votre site doivent répondre aux visiteurs déterminés et aux explorateurs, qui ne savent pas ce qu’ils cherchent.

L’explorateur : il doit pouvoir naviguer suivant son profil et non suivant vos noms de produits et services. Permettez-lui de repartir avec quelque chose qui l’engagera un peu : un téléchargement, un abonnement à Facebook, etc.

Le déterminé : répondez à ses attentes efficacement, indiquez les noms de produits et services, offrez-lui un moteur de recherche fonctionnel et efficace. Proposez-lui des produits complémentaires à son intérêt principal. Permettez-lui de passer à l’action aisément.

La navigation par le menu se fait par publics cibles, par actions. Elle se fait dans le texte, par les hyperliens

Pour rédiger de bons hyperliens, il faut amener l’internaute vers la prochaine destination au moment précis où son intérêt est éveillé pour l’option proposée. Incitez l’internaute à cliquer sur le lien lorsque celui-ci correspond à un appel à l’action
Guidez l’internaute vers la prochaine page en lui indiquant ce qu’il trouvera.

Lisibilité des contenus

Voici les critères pour une bonne lisibilité :

  • Alignez les textes à gauche. N’oubliez pas, les textes justifiés sont plus difficiles à lire, ils ralentissent la lecture, fatiguent le lecteur.
  • Rédigez des paragraphes clairs et brefs : 4 à 5 phrases
  • Préférez les phrases courtes : de 16 à 24 mots. À noter au-delà, de 13 mots, le taux de mémorisation du message décroit.
  • Distinguez les titres, intertitres
  • Faites des listes à puces
  • Mettez les mots importants en caractères gras
  • Évitez italiques, soulignement et majuscules intempestives
  • Placez un résumé en début de page

Clarté

« Si vous n’arrivez pas à expliquer simplement, c’est que vous ne maîtrisez pas votre sujet » Einstein.
Terminez d’abord, expliquez ensuite.
Soyez brefs. Vulgarisez, rendez votre texte accessible au plus grand nombre.
Utilisez des mots connus par le public cible, équivalences, des exemples.

Préférez la voix active

Utilisez les adverbes et adjectifs avec parcimonie.

« Les adverbes et adjectifs affaiblissent le texte quand ils sont nombreux mais lui donnent de la force quand ils sont rares. » Mark Twain
Gardez-vous des expressions à la mode, aux buzzwords et aux mots vides de sens

Personnalité

Touchez vos lecteurs avec un ton éditorial qui vous est propre.

Utilité

La première chose qu’un internaute souhaite comprendre, c’est qui vous êtes et ce que vous avez à offrir. Il doit aussi comprendre comment vous allez l’aider et répondre à son besoin
Recentrez votre discours sur les besoins de l’internaute.
N’oubliez pas de renseigner l’actualisation des contenus.

Crédibilité

Attention à l’apparence du site, soignez le choix de la police de caractères, prêtez attention à la qualité de mise en page.
Écrivez de manière concrète : au lieu de « souffrir de la pauvreté » préférer « gagner 10 000 €/an et avoir la responsabilité de 2 enfants »
Citez des références externes.
Faites autant que possible des témoignages et études de cas.

Efficacité

Les contenus doivent inciter le lecteur à l’action. N’oubliez pas de créer des pages d’atterrissage
N’hésitez pas à utiliser des diagrammes pour améliorer la visualisation de l’information.

Vous voilà maintenant prêts pour faire une stratégie de contenu efficace. C’est à vous !

Lire sur le sujet :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *