Cyclop Editorial Communiquons moins,
Communiquons mieux.

Comment animer son site internet quand on pense n’avoir rien à dire sur son activité ?

02 octobre 2017À la une, Sobriété éditoriale
Temps de lecture : 5 minutes

En général, en créant une entreprise/PME, le premier réflexe est de créer un site Internet. Puis, pour un bon référencement, le site dispose d’une rubrique blog. Côté réseaux sociaux, une page est ouverte sur LinkedIn ou Facebook. Super !
Sauf que finalement nous ne trouvons jamais le temps d’écrire. Et puis que dire ? Schéma classique qui doit rappeler des souvenirs à certains. Voici quelques solutions pour animer son site internet facilement et écrire des articles qui intéressent ses clients.

1 – revisiter son offre et sa présentation sur son site internet

Règle de départ : adressez-vous à vos publics au lieu de leur parler de vous ou de vos produits. ll s’agit de sortir de son nombril et de réfléchir à ce qui intéresse vos publics.

N’hésitez pas à aller interroger vos clients pour être au fait de leurs frustrations, leurs tracas ou leurs bêtes noires. Quels sont leurs points de souffrance ?
Demandez-leur pourquoi les offres actuelles ne les satisfont pas.
Et répondez à leurs soucis en vous demandant comment vos produits et services pourraient contribuer à les soulager et à réduire ces manques. Réinventez-vous en continu pour atteindre un public perpétuellement changeant.
Cette première démarche consiste à aligner l’ensemble des services de l’entreprise avec les besoins du marché, puis à l’exprimer dans vos messages et argumentaires de vente.
Voici déjà des premières idées d’articles pour  répondre aux besoins de vos clients. Dans ces articles, vous n’êtes pas obligés de mettre en avant vos solutions de manière trop évidente. L’élégance du web consiste à donner pour recevoir. C’est-à-dire, proposez plusieurs alternatives tout en indiquant en fin d’article que vous  pouvez les réaliser.

Pour aller plus loin sur ce sujet, un livre à lire : « The Value Proposition Design »

En résumé, revisitez votre offre pour mieux l’adapter à vos publics et glanez des idées d’articles qui répondent aux questions de vos publics.

2 – utiliser les buyers personas pour animer son site internet

La technique des buyers personas est efficace. Il s’agit de donner vie à un client type pour bien comprendre ce qui l’intéresse, ce qu’il voit, ce qu’il pense, ce qu’il entend, ses besoins, ses défis et ce qu’il a besoin de résoudre.

Est-ce nécessaire d’aller jusqu’à construire un personnage ? Oui, car l’incarner permet d’inscrire dans la matière ce client type et s’assurer que nous sommes au cœur de ses besoins.

Construisez plusieurs personas sur la base de données réelles – observations, entretiens, enquêtes, études de marché-. Réalisez-en plusieurs :

  • décideur opérationnel ou utilisateur principal pour qui le produit a été conçu
  • décideur financier ou acheteur : celui qui achète le produit sans être l’utilisateur
  • persona concerné : ce n’est pas l’utilisateur principal. Par exemple, un client qui sera affecté par le système utilisé par l’entreprise.

N’oubliez pas de rencontrer vos clients pour réviser régulièrement vos personas.

En utilisant les personas, il s’agit de se focaliser sur le contexte d’utilisation de vos produits/services. Bref de comprendre le « comment ».

Vous pouvez également imaginer un scénario d’usage de vos produits pour coller à leur réalité d’utilisation.

Les sites malins pour construire des personas

ou plus simplement

La solution consiste à donner ensuite à votre persona le contenu dont il a besoin pour prendre ses décisions dans son parcours d’achat. En bref, imaginez des articles qui répondent aux questions de vos clients. Et ne me dites pas que vous n’avez rien à dire : pensez aux questions que se pose le client qui découvre votre offre, le client fidèle qui a besoin d’aller plus loin. Vous trouverez une foule de questions auxquelles répondre.

Sur ce sujet, je vous propose de lire l’article « Transformez-vous pour mieux vous adresser à vos clients et les fidéliser »

En résumé, répondez aux questions de vos clients à travers vos articles.

3 – construire un argumentaire de vente percutant pour son site Internet

Le SONCAS est une grille qui permet de valider votre offre et d’étoffer votre argumentaire de vente. En fait, elle propose de balayer les besoins à satisfaire chez votre client et de vérifier que votre offre y répond bien. Il s’agit par la même occasion de vous assurer que vous exprimez clairement ses avantages.  Découvrez ses besoins

  • Sécurité : l’offre répond-elle bien aux besoins et satisfait-t-elle aux besoins sécuritaires. Sur votre site Internet, faites apparaître, par exemple, la conformité aux normes.
  • Orgueil : expliquez dans vos contenus comment votre offre changera leur vie. Et à quel point le client est malin de vous avoir choisi. Pour titiller l’orgueil, citez des références brillantes ou expliquez que votre offre est personnalisable à ses besoins, par exemple.
  • Nouveauté : flattez l’instinct d’innovation de votre client en lui parlant de brevet ou de procédé unique.
  • Confort : mettez en avant la simplicité d’utilisation de votre offre, parlez du service de maintenance de vos produits.
  • Argent : insistez sur le fait que votre offre est au meilleur rapport qualité-prix
  • Sympathie : et bien, entretenez le lien avec vos clients. Parlez-lui de vos succès ou donnez-lui le témoignage d’une autre personne.

Vous voyez, en vous centrant sur les besoins de vos clients, de nombreux sujets sont à explorer pour expliquer votre offre et trouver des idées d’articles à écrire et de contenus à produire, sous forme d’infographies, de vidéos, etc.

Animer son site internet : pour aller plus loin

Changez de regard pour parler de manière efficace de votre entreprise : testez la singularité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Charte éditoriale web : écrivez plus facilement vos contenus

6 janvier 2020À la une, Sobriété éditoriale
Temps de lecture : 6 minutes Souvent, j’entends beaucoup d’interrogations à propos du ton éditorial : quelle ligne éditoriale mettre en place ? Comment m’adapter à différents publics ? Comment trouver un ton stylé et différenciant ? Et là, souvent ça bloque. Ne cherchez surtout pas à ressembler à d’autres et concentrez-vous surtout sur ce dont vos internautes ont besoin d’entendre. Délivrez-leur des messages utiles. Dans cet article, vous trouverez toutes les étapes à suivre pour construire une charte éditoriale web cohérente avec la voix de votre entreprise. Cet article est fait pour vous si vous publiez régulièrement des contenus. Il vous apporte des éléments normatifs pour structurer vos processus de communication, produire plus vite et avec plaisir. :-) Découvrez la version 2020 de la charte éditoriale web. Avec en bonus : une vidéo à regarder (1min39), un guide éditorial + une charte éditoriale à télécharger !
Lire +

6 points clés pour écrire un contenu de qualité avec la sobriété éditoriale

2 décembre 2019À la une, Rédaction Web, Sobriété éditoriale
Temps de lecture : 7 minutes Arrêtez de rédiger des contenus ! à part si vous êtes sûrs que le sujet est inédit et surtout qu’il sera 10 fois mieux que ceux déjà écrits sur le sujet. Voici un grand principe d'écriture à adopter pour être audible dans le brouhaha du web. Gloups, mais comment faire ? Qu’est-ce qu’un bon contenu ? Au-delà des critères de Google, je vous donne les clés pour écrire un contenu de qualité. Concrètement, comment écrire un contenu qui soit lu, tout en respectant les bonnes pratiques de sobriété éditoriale. Cet article est fait pour vous si vous souhaitez écrire mieux et plus facilement des textes qui résonnent avec votre engagement et vos valeurs d’entreprise. Vous comprendrez enfin comment un contenu peut être "écologique", explications à l'appui !
Lire +

Les clés du pitch authentique

4 novembre 2019À la une, Sobriété éditoriale
Temps de lecture : 7 minutes Les recettes pleuvent de tout côté pour réussir un pitch REMARQUABLE, INOUBLIABLE à grands coups de storytelling UNIQUE. Et ça regorge de tous côtés de pitch, d’animation en tous genres hyper surprenantes, qui n‘ont rien à voir avec le cœur d’activité de l’entreprise pour montrer que nous aussi, on sort du cadre : out of the box. Sur les réseaux sociaux fleurissent des photos de managers de boites en train de sauter en parachute. Quel intérêt ? Le hic, c'est que cela culpabilise certains : "pour ce salon il faut que j’ai l’accroche qui TUE ou que je fasse un … je sais pas quoi… mais REMARQUABLE pour marquer l’attention." STOP ! Cette course au toujours plus est génératrice d’angoisse. Revenons à davantage de simplicité pour davantage de justesse. Vous ne trouverez donc pas ici de recettes pour avoir le pitch DE LA MORT QUI TUE. En revanche, je vous donne les clés pour réussir un pitch authentique et une présentation qui souligne votre cohérence et votre alignement.
Lire +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *