Cyclop Editorial Communication raisonnée
& rédaction

Utiliser l’approche narrative pour démarrer une stratégie éditoriale

27 février 2017À la une, Expertise éditoriale
Temps de lecture : 5 minutes

Stratégie d'entreprise : comment bien la rédiger et la communiquerL’arbre de vie, vous connaissez ? Un outil issu de l’approche narrative. Et bien, c’est un formidable levier pour démarrer sa stratégie éditoriale : il permet de connecter à ses racines et d’inscrire dans la matière ses fondations. Beau début pour donner du sens à son identité d’entreprise avant d’entreprendre sa publication de contenus.
J’ai testé avec Lydie Chevalier de Labobulles et cette méthode m’a conquise. Elle répond aujourd’hui à nos questions sur le sujet. Zoom sur l’approche narrative.

  1. Un mot sur l’approche narrative ?

L’Approche Narrative est une méthode qui prend sa source en Australie. Elle est basée sur les récits que se font sur eux-mêmes les personnes ou les équipes et également sur la relation que chaque personne entretient avec ses propres histoires. C’est une pratique qui permet d’accompagner des personnes à de re-devenir auteur de leur vie professionnelle ou personnelle.

Qu’est-ce qu’un arbre de vie ?

Approche narrativeL’objectif de l’arbre de vie est de donner du sens à son histoire. Il permet d’avoir une vision globale de soi-même ou de l’entreprise, en partant de l’histoire de ses racines pour aller vers ses projets, rêves, espoirs. L’intérêt de l’arbre est de faire émerger les compétences et les ressources de chacun et de donner du sens à son parcours.

L’être humain est la seule espèce qui se raconte des histoires qui peuvent l‘enfermer ou des histoires qui peuvent le faire vivre. Parfois, l’histoire de problème envahit tout l’espace. En changeant son regard et sa relation sur l’histoire de problème, il devient moins important et laisse la place à d’autres histoires ou la personne se reconnecte avec ce qui est important pour elle.

Le but de l’arbre est de garder une trace de notre histoire globale et des trésors découverts lors du processus d’accompagnement.
En écrivant, on inscrit dans la matière. Cette démarche permet également d’ancrer une nouvelle identité individuelle ou collective.

  1. Pourquoi et comment utilises-tu l’arbre de vie en entreprise ?

L’arbre de vie permet de travailler la cohésion d’équipe et les processus de coopération en entreprise.

Chaque collaborateur parle de son histoire professionnelle et de ce qui est important pour lui. J’insiste sur le contexte d’écoute bienveillante. La personne parle à la fois de ses racines professionnelles. Elle revit des histoires oubliées, qui avaient été envahies par les histoires de problèmes, ainsi que des moments où elle s’est sentie compétente, à sa place, etc.

En général, je prépare le travail en amont avec les managers, avec une intention : résolution de conflits, projets d’équipe, cohésion. La partie projets permet de construire des projets collaboratifs, en mode coopération. L’après-midi, nous mettons en commun les arbres, ce qui permet de construire la force du groupe et d’écrire une nouvelle histoire collective. Les ressources communes sont mieux identifiées pour permettre de faire face aux difficultés sont ainsi mises en lumière.

Faire un arbre de vie permet aux participants de parler en toute humilité de leur histoire professionnelle.

 

  1. Un mot entre les histoires et l’identité ?

L’approche narrative comprend une histoire dominante de problèmes et des histoires préférées. En questionnant l’histoire, on accède à l’identité de la personne et de l’équipe.

Raconter une histoire permet d’ancrer dans le réel et d’éviter les discours vides de sens. L’approche narrative s’appuie sur les mots positifs et les valeurs. Elle se base sur l’écoute : les personnes s’expriment librement pour laisser l’histoire se construire. L’histoire permet d’installer un autre temps, et de plonger dans le temps des histoires.

L’approche narrative permet de se connecter à ses valeurs et à son essence, d’explorer des champs différents donc, de donner du sens et de l’énergie à ses projets.

Et de trouver le point de départ de sa ligne éditoriale : qui je suis et quel est le discours que je veux porter.

L’approche narrative permet de parler également de l’entreprise comme étant le reflet de la voix de chaque collaborateur. Éviter une unique voix descendante et décorrélée de la réalité de l’entreprise.

Un mot sur Lydie Chevalier, formée en approche narrative en 2012

Approche narrativeJ’accompagne les entreprises, les collectivités et les personnes qui souhaitent donner du sens à leurs histoires individuelles et collectives. Je leur permets de retrouver l’énergie et la motivation nécessaire dans tous leurs projets à chaque étape de leur vie professionnelle ou personnelle.

www.labobulles.com

Découvrir Labobulles sur Facebook

Découvrir Lydie Chevalier sur LinkedIn

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Sobriété éditoriale + inbound marketing : une équation impossible ?

1 octobre 2019À la une, Expertise éditoriale
Temps de lecture : 16 minutes L’inbound marketing, qui s’appuie, entre autres, sur un dispositif de diffusion automatisée de messages, pourrait sembler à l’encontre de la sobriété éditoriale. Comme toujours, tout dépend de qui le pratique et comment. Et justement depuis quelques temps, les articles de Stéphane Truphème, du blog Captain Marketing, me montre d'autres voies. J'ai donc décidé d'explorer le sujet en l'invitant à venir discuter sur ce blog. Dans cet article, il nous présente l'inbound marketing, la notion d'Account Based Content. Nous échangeons sur le contenu de niche, le contenu d'expert, sur les tendances et les nouvelles pratiques, entre autres. Bonne lecture:-)
Lire +

Sobriété éditoriale : vers un web plus éthique

1 juillet 2019À la une, Expertise éditoriale
Temps de lecture : 8 minutes J’ai déjà parlé sur ce blog de sobriété éditoriale et de communication raisonnée. J’ai alors évoqué le projet RESET qui nous invite à repenser le numérique : plus équitable, plus attentif aux libertés et plus soucieux des enjeux écologiques. Dans cette veine, Héloïse Pierre au sein d’Etikya sensibilise et accompagne particuliers et entreprises à un web plus éthique. Son engagement : la protection de la vie privée. Et de nos libertés. Indispensable à quiconque souhaite avoir un usage raisonné d’Internet, son ouvrage « Libre et humain à l’heure d’internet » ouvre les yeux sur la collecte de nos données et sur la société de surveillance. Plus d’infos sur le web éthique dans cet article et quelques clés pour préserver nos libertés tant qu’entrepreneur
Lire +

Sobriété éditoriale : vers une communication raisonnée et authentique

1 avril 2019À la une, Expertise éditoriale
Temps de lecture : 7 minutes Nous lisons chaque jour 90 mètres de contenu. Encore faudrait-il lire le bon contenu et ne pas se surcharger cognitivement. Vous aussi, vous en avez marre de recevoir des mails marketings ou de tomber sur 10 articles sur un même sujet qui se copient les uns les autres ? Non seulement, ce contenu de masse concoure à une pollution mentale, mais saviez-vous en plus qu’il est énergivore ? La consommation d’énergie du numérique est en hausse de 9% par an, en cause l’énergie de fabrication et d’utilisation des équipements -serveurs, réseaux, terminaux-. S’engager à réduire les dépenses énergétiques, forcément, nous implique, nous producteurs de contenu. Nous devons réfléchir à nos manières de faire. Zoom sur la sobriété éditoriale.
Lire +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *