Cyclop Editorial Communiquons moins,
Communiquons mieux.

Calendrier éditorial : définir ses contenus

02 mars 2015À la une, Rédaction Web
Temps de lecture : 5 minutes

Comment prévoir les actualités à publier sur son site Internet/blog ?
Avoir beaucoup d’imagination ? Oui. Mais ce n’est pas tout, guider la créativité permet une vue à long terme.
Comment réaliser un calendrier éditorial avec des sujets variés ?
Dans cet article, je fais le point sur les apports de la carte heuristique pour recenser ses contenus.

Positionnement éditorial

Dans l’article sur la charte éditoriale, j’ai évoqué le positionnement éditorial de l’entreprise. Celui-ci permet de délimiter le territoire éditorial de l’entreprise.
Sur quelles expertises mon entreprise est-elle légitime et comment la positionner sur ce sujet ?

Comment établir un calendrier éditorial ? étape 1, trouver les idées

Pour la positionner sur ces domaines d’expertises, une manière de faire est de recenser les questions fréquentes des clients et y répondre.
À partir de ces réponses, des informations secteurs (salons, grands événements, législation, etc.), on dresse une partie des actualités d’un site. D’autres types de contenus peuvent être des conseils d’utilisation, méthodes, outils, études de cas, sondages, interviews.

Faire émerger ses idées et les structurer en dressant une carte heuristique

Faire émerger ses idées puis les organiser et structurer, cela ressemble à du mind mapping. J’ai ainsi lu deux ouvrages sur le sujet qui m’ont semblé intéressants : Organisez vos idées avec le Mind Mapping – 3e édition (Jean-Luc Deladrière, Frédéric le Bihan, Pierre Mongin, Denis Rebaud) et Mind map, dessine-moi l’intelligence (Tony Buzan, Barry Buzan).
La carte heuristique propose un accès immédiat à toutes les informations et fait coexister la vision globale d’une thématique avec les points de détail. Elle permet d’avoir de nouvelles perspectives et de déboucher sur des actions précises. Elle est symbolisée sous forme d’un arbre dessiné duquel partent des branches et des ramifications. Se munir de crayons de couleur pour le faire.

Le cœur de la carte, c’est l’idée principale, l’expertise de l’entreprise.

Pour notre questionnement, chacune des thématiques identifiées dans le territoire éditorial fera l’objet donc d’une carte (on peut aussi faire une méta carte d’ensemble pour définir son positionnement général)

1 – Évoquer

Commençons par un brainstorming pour faire émerger les idées. C’est un moment très important : ne pas chercher à ordonner, mais tout noter. Chacun des domaines d’expertise est associé à plusieurs idées-forces, chaque mot en inspire en autre. Dans l’association d’idées, il est important de se défaire des limites mentales et de la censure et de combiner images et mots.

2 – Ramifier

C’est le moment de structurer ses idées, les hiérarchiser et les regrouper en catégories. Il est important d’identifier les idées-forces : elles sont écrites en plus grande taille. Ce sont les branches principales de notre arbre. En général, il n’y en a pas plus de 6. Dans le cas de l’entreprise, il faut mettre en perspective ces idées avec les questions des clients.
À quel besoin vais-je répondre ? Pensez valeur ajoutée et différence.
Déterminez une liste de questions dont la réponse démontre votre expertise.

3 – Examiner (temps d’incubation)

Nécessaire moment de prise de distance. Il permet de rassembler les redondances, d’éliminer le superflu. C’est plus aisé avec un dessin regroupant toutes les informations.

4 – Réorganiser, rattacher des branches secondaires.

De l’image centrale partent des idées forces/branches principales, puis partent les ramifications de second niveau, enfin des branches de niveau inférieur. Les branches de second niveau seront les questions client, qui seront traitées sous forme d’actus. Les branches de niveau inférieur pourront être les paragraphes d’une actu..

5 – Visionner l’intégralité

Des flèches permettent de faire des connexions entre et au sein des branches.
Voilà, la carte heuristique est dressée. À partir de celle-ci, vous avez déterminé une série de questions.
Vos actus constitueront la réponse à ces problématiques client.

Comment établir un calendrier éditorial ? étape 2, structurer son planning de contenus

Pour chacune des actus, précisez la cible, l’angle et le mot clé, l’appel à l’action ou l’objectif, l’auteur ou la personne ressource.
Insérez-les ensuite dans un planning en y ajoutant des dates ainsi que certains indicateurs, comme le nombre de vues, de partage, de commentaires.
Ainsi, votre calendrier éditorial fonctionnera aussi en tant que tableaux de bord.
Que rajoutez-vous dans votre calendrier éditorial ?

Lire sur ce sujet

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Loi de proximité, loi du moindre effort : comment mieux interpeller son lecteur ?

29 juin 2020À la une, Rédaction Web
Temps de lecture : 6 minutes Certaines règles en rédaction favorisent la réception du contenu par le lecteur. C'est le cas de la loi de proximité ou de la loi du moindre effort. De la même manière, saviez-vous que les phrases de moins de 12 mots sont plus facilement retenues et comprises par le lecteur ? Dans cet article, découvrez les meilleures techniques pour favoriser l'adhésion et retenir l'attention du lecteur.
Lire +

Rédacteur : comment retenir l’attention de son lecteur ?

4 mai 2020À la une, Rédaction Web
Temps de lecture : 15 minutes Comment, dans ce contexte de saturation d’informations, le rédacteur peut-il retenir l’attention de son lecteur ? D'après Jean-Marc Hardy, la confiance en soi et l'ouverture de conscience donnent de la puissance à l'écriture. Savez-vous que le rédacteur peut créer des sillons neuronaux dans le cerveau de son lecteur ? Intéressant à une période de surcharge cognitive. Retrouvez ses très bons conseils dans cet article ainsi que des techniques et ficelles pour préserver le lecteur de la surcharge cognitive et comment allier écriture, émotion et empathie.
Lire +

6 points clés pour écrire un contenu de qualité avec la sobriété éditoriale

2 décembre 2019À la une, Rédaction Web, Sobriété éditoriale
Temps de lecture : 7 minutes Arrêtez de rédiger des contenus ! à part si vous êtes sûrs que le sujet est inédit et surtout qu’il sera 10 fois mieux que ceux déjà écrits sur le sujet. Voici un grand principe d'écriture à adopter pour être audible dans le brouhaha du web. Gloups, mais comment faire ? Qu’est-ce qu’un bon contenu ? Au-delà des critères de Google, je vous donne les clés pour écrire un contenu de qualité. Concrètement, comment écrire un contenu qui soit lu, tout en respectant les bonnes pratiques de sobriété éditoriale. Cet article est fait pour vous si vous souhaitez écrire mieux et plus facilement des textes qui résonnent avec votre engagement et vos valeurs d’entreprise. Vous comprendrez enfin comment un contenu peut être "écologique", explications à l'appui !
Lire +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *