Cyclop Editorial Communiquons moins,
Communiquons mieux.

Singularité, extrême singularité,
comment communiquer de manière sincère ?

06 avril 2020À la une, Communication raisonnée
Temps de lecture : 9 minutes

Aujourd’hui plus que jamais, les entreprises doivent communiquer de manière sincère et authentique et affirmer leurs engagements.
Pour cela, la première étape pour les entreprises est de se recentrer sur leur mission, leur raison d’être.
J’en parle souvent dans ce blog.
En lisant cet article, vous bénéficiez d’une méthode pour faire émerger votre singularité, matérialiser votre raison d’être et parler des engagements de votre entreprise de manière sincère,  avec des exemples concrets à l’appui.

La singularité

Souvent pour se définir, nous pouvons avoir tendance à nous comparer aux autres. Ça, c’est l’écueil numéro 1.
Le hic en se comparant serait de déployer une stratégie de communication pour ressembler aux autres.

Et qu’est-ce que qui différencie notre entreprise des autres ? Bah, rien.

C’est certainement pour cela que bon nombre d’entreprises se retrouvent obligées à proclamer qu’elles sont les meilleures et les plus fortes.
Écueil numéro 2 : proclamer sans preuve rend notre propos inaudible et dilue notre spécificité.

La solution : faire émerger sa singularité, c’est-à-dire ce qui nous caractérise, nous rend unique.

Voici les fondations de notre identité d’entreprise, nécessaires à notre stratégie de communication.

Comment faire émerger sa singularité

La première étape, incontournable, consiste à réfléchir à nos savoir-faire, vision, mission, valeurs.

Ici est convoquée la raison d’être chère à Simon Sinek : elle interpelle les engagements de l’entreprise et interroger sa contribution.

Prenons un exemple pour bien comprendre la singularité

La singularité de l’entreprise Continuum

Continuum est une entreprise de 32 collaborateurs. Elle propose des solutions acoustiques pour le confort sonore des usagers.

  1. Ses prestations sont simples à comprendre
  • proposer des panneaux acoustiques, destinées à absorber le bruit pour réduire la gêne auditive.
  1. Sa proposition de valeur est fine à comprendre.
  • En effet, les solutions acoustiques Continuum assurent un équilibre sonore naturel dans les lieux, propices à l’intelligence collective et à la créativité.

Si l’on ne considère que les prestations, l’entreprise est ainsi en concurrence avec tous les autres qui vendent des panneaux acoustiques.
Il y aura toujours une entreprise qui aura un budget plus important pour être mieux positionnée en SEO, donc l’entreprise est susceptible de peiner pour se rendre visible auprès de ses clients.

L’extrême singularité

Faire émerger la singularité de l’entreprise lui permet de gagner un océan bleu.
Dans le cas de Continuum, son expertise en équilibre sonore est inédite. En effet, dans son mode opératoire, le ressenti usagers est déterminant. Une manière de faire qu’elle est seule à effectuer. (D’ailleurs, une étude clinique a mis en évidence le bien-être apporté par ses solutions.)

C’est ainsi qu’elle atteint son extrême singularité. L’endroit où personne en pourra lui ressembler.

Matérialiser sa singularité

Ce positionnement que nul autre n’aura est porté par l’éditorial et les messages que l’entreprise façonne.
Dans le cas de Continuum, les actions de l‘entreprise, l’étude clinique, le laboratoire de perception sonore, la salle de démonstration sensorielle doivent être présentées pour percevoir la complétude de son univers.

De la singularité à la proposition de valeur

Ce message fort portant la singularité est décliné auprès des différents publics. Il s’agit de la proposition de valeur.
Dans le cas de Continuum, voici la proposition de valeur.

  • Collectivité : préserver la qualité d’échange et favoriser le mieux-vivre ensemble pour les usagers et les personnels
  • Enseignement : favoriser l’apprentissage, l’attention des élèves et l’intelligence collective & préserver les enseignants
  • Restaurant : veiller à l’équilibre sonore naturel de vos espaces pour une expérience client assurée
  • Entreprise : améliorer la performance et éviter les coûts cachés de la gêne acoustique
  • Santé et soin : améliorer la qualité du parcours du patient dans un établissement

Lire le cas client réalisé pour Continuum

De la singularité à la raison d’être

La singularité demande au chef d’entreprise de convoquer et de réunir ses aspirations personnelles et professionnelles. Comment alors rassembler ses collaborateurs autour de cet objectif ? La fameuse marque employeur.

Au-delà d’être centré sur le moi, ma singularité, il s’agit d’aller interroger la contribution de l’entreprise au bien commun. En sortant du moi, de ma singularité d’entreprise, alors je passe d’une conscience individuelle à une conscience globale.
Plus facile alors de fédérer les collaborateurs.
Cette contribution à ce bien commun, c’est la mission de l’entreprise, sa raison d’être, entendez la part de responsabilité assumée par l’entreprise pour accompagner et agir.

Par exemple, dans le cas de Continuum, l’entreprise s’engage à contribuer à un mieux –être de la dimension humaine et à l’épanouissement humain. Elle le fait au travers des solutions pour le mieux-vivre ensemble qu’elle propose, mais également par son engagement pour l’insertion professionnelle (cf page qui sommes-nous), par sa contribution à la recherche pour les maladies neurologiques, etc.

De la raison d’être à la conscience globale

Construire son offre, c’est se centrer sur ce que j’ai à offrir, mais également comment répondre aux besoins de mes publics. Cela demande d’interroger comment l’entreprise se place au service de l’autre, voire au-devant de la demande de l’autre, pour l’accompagner à la formuler.

En fait, il s’agit d’offrir mes qualités, de ne plus se restreindre à prendre, mais à construire ensemble.

J’ai déjà proposé dans ce blog de préférer la communauté de valeurs aux persona.

Vous comprendrez en lisant cet article, à quel point il est important de s’associer pour contribuer ensemble au surgissement d’un monde nouveau. Aller au-delà de soi pour continuer ensemble…

Comment parler de sa singularité ?

Est convoquée ici la communication authentique, celle qui exige de sortir du besoin de reconnaissance et d’être aimé et qui convoque la sincérité.

Finalement, cette transparence dont parle tout le monde.

En bref, voici les ingrédients du parler vrai : exprimer simplement qui est l’entreprise, ce qu’elle fait, pourquoi elle s’engage, à quoi elle contribue, en quoi elle croit.

Voici une vidéo explicative sur le sujet.

Pour parler de sa singularité, je vous renvoie à un article sur le pitch authentique.

Une plateforme de marque pour parler de sa singularité ?

J’ai souvent interrogé l’intérêt d’une plateforme de marque, pour avoir trop vu d’agences qui vendaient super cher des livrets bien designés, mais remplis de contenus verbeux, mal écrits et surtout inexploitables. C’est-à-dire que ce positionnement restait un positionnement qui flatte le CODIR, mais qui n’est pas réellement utilisable dans le quotidien de communication.

Dernièrement j’ai moi-même été contactée pour rédiger une plateforme de marque, et je me suis interrogée sur la manière de structurer ce document pour qu’il ait une réelle utilité terrain.

Par exemple, un texte d’engagement, qui prendrait forme pour la rubrique qui sommes-nous et également dans le guide éditorial. Ce que j’ai réalisé pour un autre projet dont je vous parlerais bientôt.

Accompagnant un client lors de la refonte de son site internet, en récoltant les contenus auprès des différents directeurs, je me suis aperçue de la différence de ton que chacun avait : certains au service de leur utilisateur, d’autres en plein dans la communication d’égo. D’où l’intérêt d’un document qui unifie la posture de l’entreprise.
Pour ce client, j’ai donc étoffé la rubrique principes d’écriture avec la posture de l’entreprise, au service de son utilisateur et l’expression en langage clair.

Je vous partagerai prochainement les réflexions issues de ce projet dans mon blog. N’hésitez pas à vous abonner pour recevoir 1x/mois les articles.

Donner de la valeur à travers sa singularité

Je souhaiterais évoquer à quel point la singularité permet de donner de la valeur.
Je reprends le cas de Continuum, en éclaircissant à quel point l’apport de ces produits améliore la relation entre l’usager et son environnement de travail et favorise l’intelligence collective. Autant d’arguments qui peuvent intéresser les entreprises engagées dans la qualité de vie au travail et les entreprises innovantes.

Voici comment la singularité permet de s’adresser à de nouveaux marchés.

La singularité pour devenir la référence de son domaine d’activités

La singularité permet également de faire référence.
Je pense à une cliente dont j’ai déjà parlé dans un précédent article l’entreprise SpaBoosting.
Pour mémoire, l’entreprise accompagne les hôteliers à mettre en place des spas rentables et à devenir des destinations bien-être.
L’entreprise se positionne autour de 2 concepts clés qui marquent sa singularité : le storytelling spa et le design de soins.
L’entreprise devient ainsi la référence de son domaine d’activités, car elle publie régulièrement des articles méthodologiques et des retours d’expériences.

Finalement, revenir à soi, être rattaché à ses valeurs, c’est la meilleure manière de communiquer et de produire un impact sur les clients avec lesquels il est fructueux de travailler.

Se rendre visible alors qu’on n’est pas recherché

Un dernier mot, pour se rendre visible sur des thématiques sur lesquelles nous ne sommes ni attendus, ni recherchés.

Vous l’aurez compris, les vieux réflexes de référencement ne servent pas. Sauf si vous rédigez des articles sur des expressions recherchées pour petit à petit conduire à votre vision.

La pédagogie est de rigueur !

Nous l’avons fait pour Continuum pour l’article sur l’isolation phonique (lien à venir).

Vous pouvez alors diffuser ces contenus à des personnes matures et très ciblées. Ces personnes appartiennent à votre réseau : clients, fournisseurs. Il s’agit également de créer son réseau en faisant des conférences, par exemple.

Vous pouvez aussi publier votre article sur un blog connu qui a plus de caisse de résonance que vos outils. J’ai diffusé mon premier article sur la sobriété éditoriale et la communication raisonnée sur le blog de Miss Seo Girl.

Stéphane Truphème parle de ‘branded keyword’ : Ça, c’est le Graal quand on arrive à ce que son idée devienne un mot commun.

Voici un aperçu sur la singularité. Pour conclure, je vous partage le lien d’une vidéo que j’avais faite en 2017 sur le sujet.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Oublier son égo, pour une communication centrée sur son utilisateur

1 juin 2020À la une, Communication raisonnée
Temps de lecture : 11 minutes La communication fonctionne comme un miroir, c’est-à-dire qu’elle permet de mettre en mots, de matérialiser ce qui existe et ce qui n’est pas conscient. D’où le besoin qu’ont certaines entreprises et institutions de parler d’elle pour faire savoir leurs actions. Oui, mais de l’information à la com égocentrée qui vise à se regarder le nombril et à s’auto congratuler, la frontière pourrait être vite franchie. Preuve en est, la refonte de site web. Ce projet de communication, anodin de prime abord, peut se transformer en guerre de positionnement des services. Comment donc parler de soi avec élégance en restant centré sur l’utilisateur ? C’est le sujet que j’explore dans cet article, côté corporate. Dans un 2e temps, Franck Confino nous donne ses bons conseils en communication publique.
Lire +

Singularité, extrême singularité,
comment communiquer de manière sincère ?

6 avril 2020À la une, Communication raisonnée
Temps de lecture : 9 minutes Aujourd'hui plus que jamais, les entreprises doivent communiquer de manière sincère et authentique et affirmer leurs engagements. Pour cela, la première étape pour les entreprises est de se recentrer sur leur mission, leur raison d’être. J’en parle souvent dans ce blog. En lisant cet article, vous bénéficiez d'une méthode pour faire émerger votre singularité, matérialiser votre raison d'être et parler des engagements de votre entreprises de manière sincère,  avec des exemples concrets à l’appui.
Lire +

Comment structurer une stratégie de communication raisonnée ?

2 mars 2020À la une, Communication raisonnée
Temps de lecture : 11 minutes La communication raisonnée s’engage à respecter la charge mentale des internautes et de limiter l’empreinte énergétique de son action. Mais en pratique, comment la mettre en place un dispositif qui concilie performance, efficacité et sobriété ? Dans cet article, je vous propose de scruter à la loupe le sujet. Je m’appuie sur une méthodologie éprouvée avec 2 cas pratiques à l’appui. Je vous parle également responsabilité dans le choix des supports. Prenez 10 minutes si vous souhaitez comprendre comment insuffler davantage de raison et de responsabilité dans votre communication.
Lire +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *