Cyclop Editorial Communication raisonnée
& rédaction web

Sobriété éditoriale : vers un web plus éthique

01 juillet 2019À la une, Expertise éditoriale
Temps de lecture : 8 minutes

J’ai déjà parlé sur ce blog de sobriété éditoriale et de communication raisonnée. J’ai alors évoqué le projet RESET qui nous invite à repenser le numérique : plus équitable, plus attentif aux libertés et plus soucieux des enjeux écologiques. Dans cette veine, Héloïse Pierre au sein d’Etikya sensibilise et accompagne particuliers et entreprises à un web plus éthique. Son engagement : la protection de la vie privée. Et de nos libertés.

Indispensable à quiconque souhaite avoir un usage raisonné d’Internet, son ouvrage « Libre et humain à l’heure d’internet » ouvre les yeux sur la collecte de nos données et sur la société de surveillance.

Plus d’infos sur le web éthique dans cet article et quelques clés pour préserver nos libertés tant qu’entrepreneur

Découvrir le web éthique à travers Héloïse Pierre

Sobriété éditoriale éthique

Héloïse

J’ai démarré dans le référencement en 2014. Je découvre à ce moment-là Google et ses méandres.

Je rencontre Radio Alto en 2016 et nous échangeons sur le sujet de vie privée sur le web, qui à l’époque n’était pas très médiatisé, dans les médias traditionnels.

Nous décidons de créer une émission régulière sur le sujet : super occasion pour ma part d’aller rencontrer et interviewer ceux qui font le web, ceux qui n’ont pas la parole : le monde de l’info libre parmi lesquels, Pierre Yves Gosset, porte-parole de Framasoft, Itopie une coopérative informatique éthique, libre et citoyenne située au cœur de Genève.

Depuis 2016, je mène des recherches, des interviews, organise des ateliers et des conférences pour faire connaître la situation.

Je me suis prise au jeu. Je dirais même que cela m’a bien déniaisée : ce que l’on pouvait imaginer de pire est déjà là tant au niveau de la surveillance étatique que personnelle. La situation est inquiétante et m’interpelle en tant que citoyenne.

1 – Quels sont les conseils pour un entrepreneur pour adopter un web plus éthique ?

Sobriété éditoriale éthique

Héloïse

En tant que chef d’entreprise, je me suis posé la question d’arrêter ou non le référencement naturel, en en questionnant l’éthique. J’ai donc décidé d’accompagner aux bonnes pratiques. Google n’est pas une fatalité : on peut être visible sur internet en ne s’asservissant pas à Google.

Ferréole

Bonne nouvelle !

Héloïse

Les bonnes pratiques, c’est prendre en considération son lecteur. Je chouchoute mon titre, je publie du contenu intéressant. Je mets en place un contrat de lecture qui s’engage à publier du contenu intéressant.

Ferréole

Et le contenu intéressant, c’est s’engager à proposer au lecteur un contenu qui réponde à son besoin, à produire un contenu 10 fois meilleur que celui de son voisin, à ne pas pomper sur son voisin, à chercher un angle original. Du bon sens pour un contenu qui intéresse directement le lecteur.

Héloïse

Je propose des études de mots clés qui sont finalement des études de marché web. J’accompagne dans la compréhension d’internet, les points à prendre en compte pour que son site soit conforme, j’apprends à optimiser sa fiche produit et ses pages internet, etc.

Auparavant, je conseillais sur le netlinking. Plus maintenant. Aujourd’hui, il faut très souvent payer pour obtenir un lien artificiel. Une vraie stratégie de netlinking finalement peut être imbriquée à la stratégie de développement de l’entreprise avec des liens véritables, des partenariats, des relations presse.

Finalement j’accompagne les entreprises à une meilleure intelligence du web, et j’allie le référencement à des techniques de bon sens.

Ferréole

Le bon sens…C’est en ce sens que je conçois la communication qui porte les valeurs de l’entreprise et incarne la cohérence entre ses propos et ses actes.

2 – Niveau présence sur le web, quels sont tes conseils ?

Héloïse

Souvent, certains entrepreneurs viennent me dire, ‘je veux aller sur Facebook, mais je n’ai pas très envie’. Il s’agit de se demander si c’est vraiment important d’aller sur ce réseau. Souvent les entrepreneurs sont très créatifs dans leurs offres, mais pas dans la communication.

Ferréole

Et effectivement, c’est la même attitude que j’ai avec les entrepreneurs et entreprises que j’accompagne. Bien que tel réseau social soit à la mode, est-ce un réel passage obligé ? Votre public est-il sur ces réseaux ? qui aura le temps dans l’entreprise de mettre à jour ce réseau ? Un blog est-il indispensable ?  Quel dispositif de communication mettre en place pour assurer une présence régulière et non chronophage ?

Héloïse

J’ai testé bon nombre de réseaux, mais aujourd’hui je ne suis sur aucun, cela n’aurait pas de sens. Je n’en ai pas besoin pour mes activités aujourd’hui.

Pierre angulaire pour positionner sa communication et ses messages, en revanche un site web est important pour positionner son discours et ses messages.

J’envoie une newsletter  tous les 2 mois.

Je mise également sur le référencement naturel. Sur mon activité, je travaille aujourd’hui à 50% sur le référencement et 50% sur le web éthique. Je ne fais aucun démarchage pour mes activités liées au référencement. Suite aux interviews que j’ai menées, j’ai mis en place de véritables collaborations, c’est ce réseau qui m’apporte le plus d’activités.

Les clients viennent « naturellement ». Je bénéficie aussi du bouche-à-oreille.

Ferréole

Lorsque je discute avec Stéphane Labartino de la start-up Comongo, celui-ci tient le même discours. Il mise sur le référencement naturel et la prescription et la qualité des contenus pour se faire connaître. Ni cookies, ni analytics, il travaille plutôt à structurer une proposition de valeur en adéquation avec les besoins de ses publics. Et ça fonctionne : avant même le lancement de sa solution, l’entreprise reçoit un appel entrant par jour.

3 – Quelques conseils d’outils à nous donner ?

Héloïse

Juste une précision, la GSuite est complète. Il n’y a souvent pas d’outils équivalents. Il faut donc être au clair avec le fait qu’échapper à la société de surveillance, c’est changer ses habitudes et opter pour certains outils qui sont parfois moins évidents. C’est renoncer à la facilité. Cela rejoint ton concept de sobriété, c’est faire moins.

  • Moteur de recherches : Qwant

En tant qu’internaute je préfère Qwant qui ne collecte aucune donnée. Attention, son envergure est plus réduite que Google, on ne trouve pas tout. Comme il ne conserve pas l’historique, sa réponse sera neutre là où Google te donne tes sites préférés en premiers. Qwant donne la même réponse à toi qu’à moi

  • Préférer Mozilla Firefox en navigateur
  • Hébergeurs : infomaniak. Ils ont également un service de newsletter. J’ai arrêté Mailchimp qui pompe les données.
  • Agenda et calendrier de publication : Framagenda et Thunderbird

Il m’arrive régulièrement de travailler en collaboration avec des informaticiens pour leur demander des développements ou recommandations sur certains outils ou logiciels métier.

4 – Au quotidien, comment incarnes-tu cette éthique ?

Héloïse

J’essaye d’être exemplaire sur les outils que j’utilise. Au fur et à mesure des interviews que je mène et des rencontres, je teste sur mon entreprise et moi-même.

Je fais ces transformations au fur et à mesure. Cela m’a coûté par exemple de quitter PowerPoint pour Libre Office. J’ai arrêté le téléphone portable en 2012, environ. Cela m’a pris 6 mois pour y arriver. J’apprécie cette liberté. Et sans drama, les personnes savent que je n’ai pas de portable et j’attends s’ils ont du retard. Cela stresse parfois, mais en général les gens m’envient :-).

Je travaille à créer un projet de spectacle. Je suis en train de créer un collectif sur le web éthique pour avoir un impact plus grand et faire avancer les choses.

En savoir plus sur Héloïse et Etikya

 Découvrir le livre ‘Libre et humain à l’heure d’internet »

« Le résultat d’interviews des experts d’internet, des journalistes d’investigation, des informaticiens, des révolutionnaires, des pédagogues, des philosophes, des entrepreneurs et des créateurs de solutions alternatives… venus de France, de Suisse, de Russie ou des États-Unis. »

Le livre nous explique également comment par étapes progressives de changer nos habitudes.

Pour se procurer l’ouvrage

Découvrez les ateliers pour apprendre à protéger ses données

Pour aller plus loin sur la sobriété éditoriale éthique

Lire l’article Sobriété éditoriale : vers une communication raisonnée et authentique

 

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Sobriété éditoriale : vers un web plus éthique

1 juillet 2019À la une, Expertise éditoriale
Temps de lecture : 8 minutes J’ai déjà parlé sur ce blog de sobriété éditoriale et de communication raisonnée. J’ai alors évoqué le projet RESET qui nous invite à repenser le numérique : plus équitable, plus attentif aux libertés et plus soucieux des enjeux écologiques. Dans cette veine, Héloïse Pierre au sein d’Etikya sensibilise et accompagne particuliers et entreprises à un web plus éthique. Son engagement : la protection de la vie privée. Et de nos libertés. Indispensable à quiconque souhaite avoir un usage raisonné d’Internet, son ouvrage « Libre et humain à l’heure d’internet » ouvre les yeux sur la collecte de nos données et sur la société de surveillance. Plus d’infos sur le web éthique dans cet article et quelques clés pour préserver nos libertés tant qu’entrepreneur
Lire +

Sobriété éditoriale : vers une communication raisonnée et authentique

1 avril 2019À la une, Expertise éditoriale
Temps de lecture : 7 minutes Nous lisons chaque jour 90 mètres de contenu. Encore faudrait-il lire le bon contenu et ne pas se surcharger cognitivement. Vous aussi, vous en avez marre de recevoir des mails marketings ou de tomber sur 10 articles sur un même sujet qui se copient les uns les autres ? Non seulement, ce contenu de masse concoure à une pollution mentale, mais saviez-vous en plus qu’il est énergivore ? La consommation d’énergie du numérique est en hausse de 9% par an, en cause l’énergie de fabrication et d’utilisation des équipements -serveurs, réseaux, terminaux-. S’engager à réduire les dépenses énergétiques, forcément, nous implique, nous producteurs de contenu. Nous devons réfléchir à nos manières de faire. Zoom sur la sobriété éditoriale.
Lire +

Charte éditoriale web

14 janvier 2019À la une, Expertise éditoriale
Temps de lecture : 5 minutes Au-delà de la rédaction d’un article de blog ou de posts sur les réseaux sociaux, la ligne éditoriale matérialise la cohérence de l’entreprise dans l’ensemble de ses prises de parole. Créer une charte éditoriale est donc l’occasion pour l’entreprise de renforcer le lien entre ses actes et ses paroles. Voici quelques bonnes recettes pour aligner votre entreprise, structurer vos processus de communication, créer votre ligne éditoriale en lien avec votre stratégie et publier régulièrement des contenus. Découvrez la version 2019 de la charte éditoriale web.
Lire +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *