Charte éditoriale web

05 janvier 2015À la une, Expertise éditoriale & rédaction Web

Cadeau pour bien commencer l’année, voici la charte éditoriale Web 2015.
Cet outil, découpé en 4 parties, vous permettra de positionner l’identité éditoriale de votre site. Cette charte rassemble les informations utiles à la gestion des contenus en ligne.
Voici une structure à adapter à vos besoins et à agrémenter d’exemples pour qu’elle soit très percutante.

I – Déterminer le positionnement éditorial de son entreprise/ sa marque

1 – Objectifs du site

Préciser tout d’abord quel est le positionnement de l’entreprise : qu’est ce qu’elle apporte/propose à ses clients.
Il s’agit de se demander quelle est la valeur ajoutée de l’entreprise :
« Je permets à mes clients de réaliser tel objectif ».
Ainsi formulée, l’accroche est plus percutante.

Rappeler également les objectifs du site Internet :
attirer de nouveaux clients, fidéliser ses clients actuels, améliorer sa visibilité, faire découvrir, informer, etc.
Un peu tout ?

2 – Ses cibles et publics

Préciser le cœur de cible, cibles prioritaires et secondaires.
Dresser des personae pour se représenter plus précisément la cible, ses besoins, son comportement de navigation dans le site, ses contraintes de lecture….

  • identifier la (les) cible(s) : qui est le client, de quel type d’entreprise provient-il ?
    Quelle est sa fonction (CSP), son âge ?
  • dresser 4 ou 5 personnes types avec différentes caractéristiques et un prénom
  • leur fixer des objectifs/attentes concernant l’activité : quels besoins, quelle demande ?
    Par quel produit sont-elles intéressées ?
  • identifier leur comportement de navigation et d’utilisation de vos supports
  • déceler les contraintes et les obstacles et proposer des solutions
  • duelle proposition leur a été été faite ? Quel argumentaire pourrait les convaincre ?
  • maturité des clients : préciser à quel stade d’achat sont-ils ?
    quelle importance ont-ils dans le portefeuille client (est-ce un client prioritaire ou non ?)

3 – Ligne éditoriale

  • déterminer un angle éditorial : quelles valeurs, quelle image le site souhaite incarner ?
    citer les thématiques sur lesquelles positionner l’entreprise.
    Que recherche le client ou que veut-il savoir en naviguant sur le site : s’informer, commenter les publications, relayer les articles, etc ?
  • déterminer un ton éditorial : de connivence/ intimiste/distant, chaleureux/froid, engagé/ institutionnel ? Comment utiliser le nom de la marque « je », « nous », « le nom de la marque ». Quelle signature ?
    Une charte de langage peut être écrite afin de renseigner très précisément la ligne éditoriale : quels sont les mots à employer, ceux à proscrire.
  • mots-clés : réaliser un tableau avec vocabulaire clé, mots-clés principaux et mots-clés secondaires

II – Structurer ses contenus

1 –Rubriques du site

Détailler l’arborescence afin de donner une vue d’ensemble et pour chaque rubrique, préciser

  • ce qu’elle apporte à l’image de marque de l’entreprise :
    promotion d’un produit, amélioration de la relation avec les actionnaires, etc.
  • sa cible
  • son objectif : distraire, informer, convaincre, inspirer
  • son angle avec des exemples détaillés
  • sa forme : dossiers, articles, brèves, fils d’infos, animations, vidéos, etc.
  • son volume (nombre de caractères)
  • sa fréquence de mise à jour, son archivage
  • où trouver les informations pour la mettre à jour ?
  • qui est responsable de sa publication ?

2 – Contenus et actualités

Constituer la liste d’actualités à diffuser :

  • inventorier les contenus existants : vidéos, dossiers de fonds, FAQ.
  • penser aux questions fréquentes relatives au métier de l’entreprise
  • prévoir les marronniers (généraux et spécifiques à votre secteur) et les sujets associés
  • relayer les grandes manifestations de votre secteur, etc.

3 – Déterminer les gabarits éditoriaux

Lister tous les gabarits types du site Internet : dossiers, articles, brèves; mais aussi fils d’infos, animations videos, posts Facebook, Twitter

Ne pas oublier les intitulés de liens (Alt) : les normaliser
Par exemple « Charte éditoriale : rendez-vous sur www.cyclop-editorial ».
Donner des indications : nombre de caractères, insérer un mot-clé, adresse au lecteur ou infinitif ?

Exemple : gabarit d’article

  • Titre : environ 75 caractères – doté d’un verbe + mot clé
    Résumer l’information principale et donner envie de lire
  • Accroche : 250 caractères + mot clé
    • Résumer les principales idées de l’article et donner envie de lire
    • Question pour interpeller et adresse à la cible
    • Objectifs et idées fortes ou bonnes raisons
  • Corps de texte : 1000 caractères + mot clé
    • Détailler les faits présentés dans le chapeau
    • Donner les informations suivantes : Qui/Quoi/Où/Quand/Comment
  • Call to action
  • Citer les partenaires

III – Planifier ses contenus

1 – Planning /Tableau de bord

Construire votre calendrier éditorial

  • organiser les actualités listées dans un planning sur 12 mois, en alternant par :
    effets (divertir, informer, inspirer, convaincre) thématiques, par types de contenu et par périodicité : régulière/ saisonnière/ événementielle Penser à vous insérer dans le temps de l’utilisateur :
  • saisonnalité, approche d’un événement
  • contraintes de calendrier (vacances, ponts, soldes, …)

2 – Analyser ses actions

Préciser les supports sur lesquels diffuser et ajouter des indicateurs :

 

  • nombre de visites de la page,
  • temps moyen passé sur la page,
  • date de la dernière visite de la page,
  • action de l’utilisateur : commentaires, partages, lectures

IV – S’organiser avec ses contributeurs

1 – Décrire le circuit éditorial

  • qui valide ? directeur de publication et comité éditorial
  • qui fait quoi ? rédacteur, traducteur, correcteur, responsable de mise en ligne
  • comment est diffusée l’information ? qui centralise et diffuse les différentes sources externes et internes ?

2 – Préciser la nomenclature des documents

Nommer les pdf et jpg avec des noms signifiants.
Organiser une arborescence de dossiers reprenant celles du site par exemple.

3 – Quelques aspects juridiques à ne pas oublier

  • droit à l’image : proposer un formulaire à toutes les personnes susceptibles de contribuer.
  • mentions légales : confidentialité des données, loi relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés

Sur le sujet
Lire l’excellent article d’Alexandra Martin : Zoom sur « LA LIGNE ÉDITORIALE » d’un blog


N’oubliez pas : je conseille les entreprises pour optimiser leur présence sur le Web
à travers la construction d’une identité numérique cohérente,
puis la diffusion de contenus pertinents : blogs, sites Internet, newsletters, etc.
Contactez-moi si

Si vous souhaitez monter en compétences,
je vous accompagne grâce à des formations Rédaction Web et formations Stratégie éditoriale sur mesure.

Pensez aux autres, partagez l’article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *